5000 kilomètres en scooter électrique Silence S01 connected

5000 kilomètres en Silence S01

Les tests rapides en vidéo, c’est pratique mais ça ne donne pas une idée précise quant à l’utilisation d’un scooter sur la durée. Après 5000kms parcourus en un peu plus de 6 mois je pense pouvoir donner un aperçu plus complet de mon expérience en Silence s01 à moyen terme.

Mon utilisation

J’ai une utilisation un peu particulière car je vis sur une île où les trajets sont courts, parfois 40km mais le plus souvent 10 ou 20km d’affilée. Les routes sont limitées à 70km ce qui ne nécessite pas une vitesse maximale importante.

Les points faibles

Les finitions bâclées

On peut citer la qualité globale de fabrication qui parait un peu « cheap » par rapport à la concurrence thermique, en particulier des grandes marques comme Yamaha ou Honda. Une clé tellement fine qu’on a l’impression qu’elle va casser à chaque démarrage. Des commodos qui ne supportent pas la pluie. Des vis qui rouillent, des plastiques qui vibrent et se rayent facilement, des freins qui couinent. Un montage bâclé qui peut parfois s’avérer dangereux comme dans le cas de ma durite de freins qui était usée au bout d’une semaine !

Des voyants énigmatiques

Parlons également des voyants moteurs qui s’affichent sans qu’on sache pourquoi et qui disparaissent de la même manière. Pas très rassurant surtout quand on se renseigne sur internet et qu’on comprend que les gros problèmes commencent comme ça.

Un freinage plutôt moyen

Venant d’une grosse moto grosse cylindrée « performante », je trouve les freins très moyens. Le ressenti sur la poignée est plutôt flou et non progressif. En appuyant fort, on bloque les roues ce qui indique une puissance suffisante des freins mais le dosage est difficile. Ajoutons à cela le freinage de régénération présent seulement en mode « eco » et « sport », on peine à trouver ses repères pour un freinage efficace.

Un bouton de changement de mode peu pratique

A propos de modes, j’aurai apprécié un curseur plutôt qu’un simple bouton pour passer d’un mode à l’autre. Parfois on cherche à passer en mode « sport » pour effectuer un dépassement et on se retrouve en mode « eco ». Un curseur à trois positions éliminerait ce problème.

Un éclairage mal conçu

L’éclairage est également à revoir, la forme particulière du faisceau ajoute une ombre de chaque coté. Ainsi, dans des virages où l’on doit s’incliner, le phare éclaire à peine à une quinzaine de mètres dans l’axe de la route. Il ne s’agit pas d’un problème de puissance lumineuse mais bien de forme de faisceau car on voit loin en ligne droite.

Quid du service après vente ?

Parlons également du Service Après Vente très peu réactif. J’attend toujours la carte SIM qu’il doivent m’envoyer depuis 6 mois, la mienne n’étant pas fonctionnelle. J’ai heureusement trouvé une solution provisoire en payant un forfait GSM/Data chez un opérateur local. Je m’inquiète de cette lenteur si jamais je devais faire face à une panne plus importante.

Des amortisseurs de qualité médiocre

Le gros point noir concerne l’amortissement. A l’arrière comme à l’avant, leur dureté est totalement inacceptable dans cette gamme de prix. Au delà du confort, c’est la sécurité des passagers qui est mise en cause. A chaque irrégularité de la route, le véhicule « saute » en remettant son cause son adhérence, danger majoré lors d’un freinage d’urgence ou dans une courbe. La présence d’amortisseurs plus qualitatifs sur le S01+ témoigne que ces amortisseurs « tape-cul » ont été délibérément choisis par la marque Silence pour le S01 « classique ».

Les points forts

Le silence évidement

Quel plaisir de rouler sans bruit sur des routes de campagnes (si l’on omet les cloc-cloc incessants de mon top-case Shad SH34 très bruyant). Attention, cela vous rend moins tolérants aux bruits (souvent exagérés) des autres deux-roues thermiques qui pensent qu’enlever leur chicane ou autre « db killers » les rendra plus respectés. Méfiez-vous également des piétons qui ne sont pas habitués aux véhicules silencieux. Dans les zones fréquentées, je conserve les warnings (bruyants) afin de signaler ma présence.

La vivacité du moteur

Roulant très majoritairement en mode « city », j’apprécie la vivacité du moteur en mode « sport » lorsqu’une accélération est nécessaire pour doubler ou s’extraire de la circulation. Les scooter 125cm3 « hauts de gamme » comme les Honda Forza ou Yamaha Xmax ne peuvent pas suivre. Ils nous rattrapent éventuellement plus tard grâce à leur vitesse de pointe plus élevée.

La connectivité

Résidant sur un territoire très soumis aux vols de deux roues, l’alarme intégrée m’est également très rassurante. Il ne faut pas trop secouer le S01 « connected » contact coupé, au risque, en premier lieu, de recevoir une notification sur son smartphone. Puis, si les mouvements perdurent, de devoir supporter une alarme sonore stridente. Enfin, si le scooter s’en va avec des individus mal intentionnés, vous pourrez toujours suivre son positionnement GPS. C’est la seule utilité que j’ai trouvé à l’application « My Silence » me concernant mais cette fonction est très chère à mes yeux.

Le rechargement aisé

Je n’utilise pas la batterie amovible ou plutôt je ne la retire jamais. Je branche simplement le cordon sur la prise située dans le coffre et j’affectionne l’absence de chargeur supplémentaire. Chargeur qui peut être encombrant et bruyant sur d’autres modèles de scooters électriques. A noté que j’utilise une prise électrique murale « pilotée » qui peut être désactivée afin de ne pas faciliter le travail de voleurs qui souhaiteraient y brancher, par exemple, une meuleuse électrique. A propos de sécurité, je vous recommande un point d’ancrage fixe de qualité comme le Abus WBA 100. Cet Ancrage associé à une chaine en acier cémenté et un cadenas pourra ralentir significativement le « travail » de personnes mal intentionnées.

Un très grand coffre

Ayant un usage très « utilitaire » du véhicule, j’apprécie particulièrement son grand coffre pouvant contenir deux casques intégraux. Associé à un top-case, on dispose d’une grande capacité d’emport, suffisante par exemple pour faire des courses d’appoint sans perdre du temps dans les embouteillage. Ajoutons à cela, que les casques ainsi rangés ne chutent pas donc s’usent peu et ne nous encombrent pas les mains une fois arrivés à destination.

Conclusion

N’étant plus à la recherche d’un véhicule « plaisir », le Silence S01, bien qu’inconfortable, me satisfait pour son coté utilitaire et pratique. Comme vous pouvez le constater, je n’ai pas rencontré de panne ayant nécessité l’immobilisation de mon véhicule. Les deux roues électriques en sont à leurs balbutiements, nulle doute que nous verront apparaître dans les années à venir des véhicules qui gommeront ces défauts de jeunesse notamment via les grandes marques historiques.

En espérant que ce ressenti personnel puisse vous être utile, vous avez probablement des attentes différentes concernant votre S01, n’hésitez pas à les préciser en commentaire.

(10 commentaires)

  1. Merci pour ce reportage très complet sur ton « expérience » utilisateur.
    Je retrouve dans ton propos les points suivants sur mon S01+ :
    Les freins, les bruits, les amortisseurs, le bouton de mode et merci pour la suggestion d’un curseur plus opportun pour changer de mode, d’accord aussi pour le coffre.
    Je n’ai pas noté part contre quelques mésaventures qui m’arrivent parfois sur des routes cahoteuses : la batterie qui se coupe a cause des secousses et qui oblige à s’arrêter pour re-démarrer. C’est très perturbant.
    Heureusement sous peu arrive le temps de la révision des 1500km.

    Voilà ce petit mot pour te remercier et apporter un peu d’eau a ton moulin.
    Belle continuation !

  2. Effectivement, je n’ai pas parlé de déconnexion de batterie car je n’ai jamais rencontré ce problème. Peut-être grâce au fait que je ne sors jamais la batterie de son logement ou que mes routes ne sont pas assez « cahoteuses ». Je me satisfait de n’avoir rencontré aucune panne grave en 5000km car les commentaires sur internet font parfois peur. Il est vrai que, quand on est satisfait, on ne le crie pas partout sur internet, à l’inverse de quand on rencontre un problème… Merci pour ton commentaire.

  3. De mon côté, je roule en S01 depuis juin 2021 et ai parcouru 7500 km.
    Je partage absolument tous les problèmes que vous decrivez.
    J en étais néanmoins globalement satisfait, jusqu’à ce qu il se coupe sur le périphérique il y a qq jours, grosse frayeur…
    Le connecteur batterie/scoot est en cause à priori. Il faut renvoyer la batterie en Espagne.
    J en visage de prendre un S01+ sur les conseils du vendeur, mais je ne sais pas si les amortisseurs sont réellement meilleurs.

  4. Salut,
    1000km sur mon s01, deja deux retour SAV pour la meme panne et une immobilisation d’un mois.
    La poignee de gaz qui coupe. vraiment dangereux. A 70 le moteur se coupe et je me retrouve entre les voitures et un muret en beton. La poigne a du etre changee sous garantie.
    Revendeur, dans le 06, tres mauvais service client.

    Et je confime, l’amortisseur arriere est une vrai daube. Mes passagers le confirme.
    Nicolas

  5. Possesseur d’un S01+ depuis mars 22 avec 1700 km au compteur.
    Je fais 99% de ville.
    Coté positif
    Le scooter est sympa, bon look, grand coffre, batterie amovible, bonnes acceleration, bon rapport qualité prix.

    Coté negatif
    Trop de defauts de jeunesse, on a l’impression d’essuyer les platres,
    Mais enormes points noirs.
    Les suspensions et la fourche avant…On est a limite de l’inconduisible sur les pavés, la moindre bosse ou trou est un calvaire, j’en arrive depuis qques km a ne plus serrer le guidon mais juste poser mes mains car trop de chocs dans les bras…
    Je suis sur qu’il y a eu des accidents, on ne devrait pas mettre en vente un vehicule au comportement si incertain, je me demande comment il a pu passer les tests?!.
    Freinage tres , trop juste egalement.
    Je ne le recommanderais pas malgré ses qualités.

  6. Merci pour ton site! On se sent moins seul…
    Je me demandais où tu avais entend parlé de l’alarme ?? Elle s’actionne via l’application ???
    Mon revendeur ne m’en a pas parlé.

  7. Bonjour,
    Un peu plus de 3000 km en S01+
    En positif :
    – La douceur et la puissance du moteur. Réellement un vrai plaisir.
    – La suspension arrière qui est vraiment très bien, même sur les pavés. Si seulement l’avant était au même niveau…
    – La capacité d’emport

    En négatif :
    – Le système de libération de la batterie qui sort de son logement et nécessite une démonte du cache côté droit pour pouvoir sortir la batterie et le remettre. Problème résolu en concession en rajoutant un clips. En fait le loquet à l’intérieur du coffre commande le déverrouillage de l’accroche batterie via un cable genre frein de vélo. Et le bout du cable a la facheuse tendance à sortir de son emplacement, c’est lui qu’il faut « fixer »
    – vibrations de la roue arrière motrice sensible à partir de 70km/h, insupportable à partir de 80. On ressent de fortes vibrations dans le guidon, mais en fait c’est la roue arrière qui n’est simplement pas ronde… pour l’instant pas de solution trouvée 🙁
    – le pb ci-dessus a un autre impact sur le frein arrière qui semble gondolé
    Heureusement je prends rarement l’autoroute

    Autonomie : ai déjà dépassé 100km en mode éco, qui est tout à fait utilisable en ville en solo. Dans la vraie vie je jongle entre éco et sport, le city supprimant le frein moteur ce qui n’est pas agréable à mon goût. Je recharge tous les 70km pour ne pas avoir à me poser la question de la panne sèche.
    La recharge est très longue :6h pour une recharge totale. Sur Paris peu de bornes belib acceptent les 2 roues. Donc à n’envisager que si on peut ramener la batterie chez soi, dans un garage ou appart si pas d’escaler à monter

  8. Bonjour,

    Je suis propriétaire d’un Seat Mo depuis janvier 2022.
    Juste pour partager ma mésaventure…

    Au bout de 260 kms, la batterie a dû être changée. Je ne sais pas pourquoi, la concession non plus d’ailleurs. Un défaut certainement. Le scooter ne voulait plus démarrer.

    Etant sur l’île de la Réunion, j’ai eu 2 mois et demi d’attente avant que la nouvelle batterie arrive. Et bien sûr AUCUN geste commercial de la concession (malgré mes demandes et relances…), juste un prolongement de la garantie de 2 mois et demi, le temps de l’attente.

    Sinon, depuis une semaine, mon appli ne peut plus se connecter au scooter.
    Le support SEAT MO a essayé d’envoyer un sms au scooter pour restaurer la connectivité mais sans succès.

    Question: est-ce vous qui avez déjà démonté le tablier avant du scooter, avez-vous pu voir si le boitier GPS s’y trouvait? Y-a-t-on accès?

    Merci pour vos réponses
    Et merci pour votre site, c’est vrai qu’on se sens moins seul du coup 😉

    Pierre

      1. Bonjour et merci pour votre réponse.
        J’ai bien ouvert la face avant et accédé au boîtier.
        Je l’ai débranché et démonté. La carte sim semblait bien être à sa place surtout qu’elle est « scellée » par un amas de colle liquide. Je ne l’ai donc pas sortie.
        Le support de Seat Mó a tenté d’envoyer un SMS à la carte mais sans succès. Pas de connectivité…
        Je suis quelque peu embarrassé par la situation.
        J’ai trouvé un contact mail de Silence en cas de problème de connectivité. J’attends leur retour.
        J’ai aussi contacté l’entreprise qui fabrique ces gps pour demander conseil. J’attends aussi leur réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *